Glossaire de termes concernant ou en rapport avec le transsexualisme, le travestisme et le trangendérisme

 

1.   But de ce guide :................................................................................................................ 1

2.   Liste des codes matière de classement des mots et terme du glossaire :................................. 1

3.   Le glossaire........................................................................................................................ 3

 

1.       But de ce guide :

 

            Ce document donne des définitions et traite différents sujet en rapport direct ou indirects avec les sujets précédents.

            Ce glossaire peut tout aussi bien être consulté par les personnes ayant une dysphorie de genre. Ce glossaire peut l'aider à la compréhension de termes obscurs et scientifiques. Elle peut l'aider dans sa démarche pour comprendre son syndrome, comprendre certains faits sociaux, où permettre une réflexion critique au cas où l'identité de genre reste floue.

            Enfin, par mes observations personnelles (indiqué par le code "ObP") et ainsi que celles de spécialistes, et ainsi que la définition de termes spécialisés, devrait permettre à toutes personnes intéressées par le sujet à mieux comprendre ce domaine _ ce qu'il est n'est pas etc... _ et éviter bien des préjugés sur cette question.

            Mes observations n'ont pas la certitude de la rigueur scientifique, mais elles proviennent de longues observations et d'une expérience personnelles.

 

 

2.       Liste des codes matière de classement des mots et terme du glossaire :

 

Dico

extrait d'un dictionnaire

Eth

ethnologique

Hyp

hypothèse scientifique

Jug

jugements divers

Jur

juridique

M

médical

ObP

Observation personnelle

Obs

observation

Pers

Personne, personnalité

Pha

nom produit pharmaceutique (ou nom de produit commercial...)

Refl

Réflexions diverses

Scie

méthode scientifique.

 

2.   La colonne Sou indique l'étymologie du mot (ou terme) ou le document dans lequel il est apparu le premier.

3.   La colonne Ori indique la référence du document d'où est extraite la définition.


4.   Suivant leur type, les définitions sont extraites en majeure partie des ouvrages suivants :

 

Libellé ouvrage

Type

année

[1]

Dictionnaire médical, Masson 1993

médicale

1993

[1b]

Dictionnaire médical Larousse 1971

médicale

1971

[2]

Dictionnaire juridique Dalloz

juridique

?

[4]

Dictionnaire Le Robert

autre

?

 

5.   Les définitions juridiques sont extraites en majeure partie du [2] Dictionnaire juridique Dalloz.

6.   Les autres définitions sont extraites en majeure partie du [3] Dictionnaire Le Robert.


3.    Le glossaire

 

V

Mot

The

Définition

Référence croisée

Sou

Ori

 

A

 

à prendre ou à laisser

 

A priori

Obs

Il faut éviter les a priori. On peut éventuellement éviter de se prononcer.

honnêteté

 

V

Abandon (sentiment d')

(névrose d')

 

(Abandonique

(personne)

 

(Germaine Guex, 1950)

Psy

Hyp

1) rupture, totale ou non, progressive ou brutale, des liens affectifs et/ou matériels d'un être avec ses proches (parents ...) ou la société. Les déficits (ou caracences) affectifs _ défauts de soins, décès d'un ou des 2 parents, dissociation du foyer, remariage, froideur affective de la mère, naissance d'un enfant pour lequel on délaisse le premier né _ peuvent être resenti comme douloureux, traumatisants, angoissant et provoquer une névrose d'abandon, la personne "abandonique" vivant dans la peur ou crainte de l'abandon ou la préoccupation perpétuelle de la sécurité affective.

Ces personnes peuvent être hypersensibles, plus fragiles, anxieuses, éternellement insatisfaites, plus sensibles aux séparations et parfois exigeantes, possessives et jalouses (avec leur mère ...). Elles peuvent plus facilement sombrer dans le désespoir, la dépression, l'irrationnel (mysticisme...) ou/et les comportements "suiccidaires" (au sens figuré comme au sens réel) _ refuge dans la drogue, automutilations, ..._, l'agressivité, ou avoir des manifestations délirantes durables ...

... Pour certains psychologues le désir de travestissement ou le sentiment d'être femme pourrait être lié à ce sentiment d'abandon (et au désir d'être protègé associé) et au désquilibre psychique de l'abandonique. Le désir d'être de l'autre sexe pourrait être la folie" douce de cette personne.

Pour certains psychologue ce désir d'être fille dans la prime enfance, pourrait par un effet de fixation, et une fragilité psychique se transformer, à longue, progressivement, en un sentiment "délirant" d'être femme, qui devient comme une seconde nature (mais qui n'est pas en fait la personnalité réelle)...

La thérapeutique est une psychothérapie, où l'on tente de faire retrouver au patient la chaleur affective qu'il lui a manqué, des entretients avec le milieu famillial (quand cela est possible), pour tenter d'améliorer l'ambiance et le contact familial (usage important de la parole). On incite sinon le patient quand cela est possible à toujours essayer de s'en sortir, de s'intégrer à des communautés chaleureuses (éviter l'isolement source de pensées obsessionnelles). 

Il existe des enfants de type abandonique (anxieux ...) dont le caractère ne peut être expliqué par un traumatisme abandon mais s'expliqueraient par une cause constitutionnelle ou/et génétique.

délire

blessure

 

V

Abbé de Choisy

Pers

François-Timoléon de Choisy, né à Paris, en 1644, mort en1724, auteur de "Mémoires pour servir à l'histoire de Louis XIV" (post.1727) témoigne de sa pratique du travestissement. Il se rend à Rome en 1676, puis part au Siam avec une ambassade de Luis XIV, en revient prêtre.

Chevalier d'Eon

 

aberrant

 

V

Ablation

M

Action d'enlever du corps un de ses organe, sain ou non, ou une formation en général pathologique.

opération (chirurgicale)

[1] &

BL

 

/

Absurde

(sentiment de l')

Les transsexuels n'ont jamais le sentiment de l'absurdité pour leur désir. Au contraire se sentiment est incontestable et souvent fort et de structure assez rationnelle.

raison

BL

 

V

Abuser (s')

Abus

Hyp

"Le malade s'abuse". Hypothèse faisant intervenir un délire partiel (tenace), ou une impossibilité momentanée ou durable, d'avoir un jugement sain, suite à des problèmes de la vie courante du transsexuel, expliquant la conviction du transsexuel. Cette conviction serait liée à une explication pouvant le mettre hors de cause, dans la genèse de ses problèmes, et visant par là le rassurer.

Certains psychologues considère la revendication du transsexuel comme abusive et non fondée, l'estimant liée à une perversion ou à une manoeuvre d'évitement psychologique, pour éviter ainsi de se poser des questions insoutenables sur soi-même ou pour fuir des problèmes divers difficiles (sorte de dérivatif détournant de vrais problèmes).

délire

autosuggestion

hystérie

BL

 

V

Acceptation

Obs

1) s'accepter soi-même : Il n'est pas toujours facile de s'accepter transsexuel. Certaines personnes préfèrent se mentir à soi même et vivre dans un certain déséquilibre, pour ne pas avoir à se remettre en cause. Ils pourront éventuellement être les pires ennemies des transsexuels.

2) acceptation sociale : il y a l'acceptation des autres, qui n'est pas toujours de l'angélisme, mais qui peut être la preuve d'une finesse psychologique supérieure à la moyenne. Le transsexuel a en général un important désir de se faire accepter (au niveau du compromis de ne pas "détonner" socialement et d'être ce qui paraît "être soi-même").

L'acceptation sociale est importante pour éviter les suicides et permettait en permettant aux personnes de vivre une vie opposée à l'attitude en général conforme (par la détermination biologique) à l'apparence physique, l'automutilation.

rejet

angélisme

biologique

tolérance

être soi-même

suicide

automutiliation

 

accessoire

 

/

Acétate de cyprotérone

M

Anti-hormone mâle, annulant les effets de l'hormone mâle, qu'on retrouve, par exemple, dans le produit commercial appelé "Androcure". (utilisé par les transsexuels à vocations féminines).

Androcure

 

acte

Obs

Psy

Passage à l'acte : commencer la transformation physique (vestimentaire, hormonothérapie, éventuellement chirurgie ou automutilation sexuelle)

loi

chirurgical

 

/

Actif

Obs

Aspect actif de la masculinité (par opposition à l'aspect passif de la féminité). Dans une vision un peu réductrice, on voit souvent l'homme prendre un rôle plus actif que celui de la femme.

passif

sexualité

 

action d'état

contentieuse

juridique

 

Adam

pomme d'Adam

 

adénome à prolactine

M

Affection rare

Palodel

bromocryptine

 

V

Adhérence

M

Accolement de deux organes, ou de deux surfaces contiguës, normalement séparés, par exemple suite à une inflammation, une opération ... Elle peut être cause, de douleurs locales postopératoires (par exemple, suite à des interventions de chirurgie transsexuelle).

opération chirurgicale

 

/

Administration

M

Absorption par le corps d'une substance médicamenteuse.

traitement

 

administration

M

administration d'un médicament

 

admiration

M

admiration sans borne pour la mère ou le père auquel on s'identifie

 

adoption

M

Certains pays de par leurs lois refusent l'adoption aux transsexuels

mariage

enfant

 

adversif

méthodes : voir aversion

aversion

 

affecté

comportement affecté : observé chez certains transsexuels à vocation féminine (souvent par provocation) ou bien chez des homosexuels très féminins (du type "grande folle" par exemple) (comportement à faire des "chichis"). Ce comportement est souvent caricatural de la féminité.

être affecté : souvent le transsexuel est blessé par les rejets (concernant son comportement)

caricatural

 

V

Affectée

ObP

En général la féminité ou la masculinité du transsexuel n'a rien d'affectée (ni exagérée, ni excessive). Elle général celui à vocation féminine, c'est une personne de mental, de comportement de nature féminine qui n'a rien a voir avec une personne efféminée (rien a voir avec le terme argotique ou moqueur de "grande folle".

efféminé

féminin

masculin

 

affection (org.)

Hyp

Une hypothèse est d'avancer que certaines transsexualité seraient d'origine organique (physiologique/biologique)

Force biologique

 

/

Agressivité

Obs

On pourrait penser que dans le cas des transsexuels à vocation masculine, il y a un désir de canaliser une certaine agressivité latente, en voulant devenir homme

 

agressivité

du TS à vocation féminine

 

/

Ailleurs (existentiel)

Hyp

La personne peu heureuse, recherche une autre existance ou vie, un ailleurs existanciel, suite au fait que sa masculinité ou féminité mal construite en lui/elle est source d'insatisfaction pour il/elle.

complexe

laideur

 

alcoolisme

Obs

Pas plus pas moins d'alcoolisme chez les TS que pour le reste de la populaation, mais risque accrus chez les prostituées péripatéticiennnes (qui ont souvent leur flasque à alcool l'hivers pour lutter contre le froid)

 

V

Aliénation

M

Hyp

1) Aliénation par rapport au désir des parents : Pour le corps médical, le sentiment d'appartenir à l'autre sexe est une aliénation (lié à l'éducation et aux parents qui ne font que se conformer aux désirs inconscients ou non de ses parents. Pour les médecins, le transsexuel n'est pas lui-même. Hypothèse que conteste radicalement les transsexuels.

2) Aliénation par rapport au désir social (et au désir des parents (bis)) : au contraire pour le transsexuel, aller dans le sens du sexe génétique (alors qu'on une âme contraire) c'est vivre dans une sorte d'aliénation pour se conformer à l'ordre social.

maladie mentale

névrose

psychose

 

.

Ambiguïté

Obs

1) Au niveau psychologique, ambiguïté comportementale.

2) Ambiguïté au niveau sensation interne du "genre" mâle-femelle ou homme-femme.

3) Au niveau morphologie sexuel, personne ayant l'apparence des deux sexes.

4) au niveau apparence, ambiguïté vestimentaire ... (cas des transgenderiste ou transsexuels en cours de transformation).

transgendérisme

transgenre

transformiste

travestisme

 

V

Ambivalence

 

(Bleuler, 1911)

Obs

En psychologie ou psychiatrie, manifestation simultanée de sentiments contradictoires, parfois diamétralement opposé (par ex. amour, haine).

Chez certains transsexuels, il peut y avoir, en même temps fort désir du sexe opposé et en même temps rejet de ce désir (en général pour des raisons morales). C'est alors un comportement de refus (un non) de la réalité.

contradiction

dysphorie

schizophrène

 

aménorrhée

règle

 

V

Amour

Obs

Hyp

1) Amour envers les parents :

Une hypothèse est que par amour d'un parent qui aurait pu attendre un enfant d'un autre sexe, que celui qui est né, un phénomène d'identification peut survenir pour plaire à l'un des parents.

2) Amour émotionnel :

 Les transsexuels sont capables d'amour et d'émotion, ce qui va à l'encontre de l'idée d'une schizosexualité.

3) Amour physique :

Les sensations, les désirs, les fantasmes vont toujours dans le sens du sexe revendiqué (ou vécu). Dans ce sens la transsexualité est fort cohérente.

angélisme

émotion

schizophrènie

 

V

Amputation

M

Ablation chirurgicale d'un membre ou segment de membre. 2) par extension, ablation chirurgicale d'un organe ou d'une viscère ou d'un tissu. Ex.: amputation d'un sein ...

On peut parler, au niveau du corps médical, d'amputation d'organes sains, lorsqu'on retire les testicules ou les ovaires, des transsexuels, qui en ont fait la demande.

Une loi en France, sur les mutilations du corps humains, peut permettre de condamner actuellement un médecin, qui pratique des interventions mutilantes sur les transsexuels.

opération chirurgicale

castration

 

V

Anabolisant

M

Stéroïde apparenté à la testostérone, favorisant la production de protéines. Il en existe un grand nombre de ces produits utilisés dans des affections diverses : amaigrissement, ostéoporose ... Souvent, ils sont pris par les transsexuels à vocation masculine pour augmenter leur masse musculaire. Ces produits sont tous délivrés sur ordonnance et peuvent être dangeureux à long terme _ problème cardiaque, foie...

MTF

risque

 

V

Anaphrodisie

M

 

 

ObP

Absence de désir sexuel (qui peuvent être soit le signe d'un problème intérieur, et/ou d'expériences traumatisantes, soit le signe d'une personnalité morale élevée et en même temps fort équilibréee). On a souvent vouloir voir dans les transsexuels des psersonnes sans désir.

En fait, sans avoir de sexualité excessive, ils ont pour la majorité une sexualité et s'accomplisse souvent dans leur sexualité lorsque l'opération est réussie. 

opération

sexualité

 

/

Anathème

M

Voir rejet

rejet

 

ancienneté

de la conviction

 

/

Androcure

M Ph

Nom commercial d'un médicament à base d'Acétate de cyprotérone, élaboré par le laboratoire Sherring, en Allemagne. ce dernier est pris les transsexuels à vocation féminine pour baiser leur taux de testotérone.

acétate de cyprotérone

testostérone

 

V

Androgène

M

Qui provoque ou favorisent l'apparition de caractères sexuels masculins, tels le développement des organes génitaux externes, la formation de sperme, le développement de la pilosité sur le corps, en particulier sur le menton (la barbe). Les androgènes sont des hormones stéroïdes mâles. On distingue les hormones testitculaires (notamment la testostérone) et les hormones d'origine surrénalienne (produites chez les deux sexe et qui chez la femme sont précurseur des hormones oestrogènes  (Synonyme.: androgénique).

testostérone

testicule

 

/

Androgyne

M

1) En anthropologie individu possèdant certains caractères sexuels du sexe opposé.

2) (sysnonyme : pseudohermaphrodite).

3) dans l'acceptation courante, une personne d'aspect masculin aux épaules larges et aux hanches étroites

Gynoïde

 

Androgynie

M

1) état d'un idividu androgyne. Synonyme de pseudohermaphrodisme.

2) par extension, personne qui ont  l'apparence morphologique simultanée des deux sexes

3) (dans l'acceptation courante, se dit plutôt pour les femmes d'apparence physique très masculines).

femme

homme

hermaphrodite

 

Angélisme

M

ObP

Synonyme de naïveté.

Angélisme en tant que maladie "mentale" : l'angélisme, qui ne doit pas être confondu avec une attitude schizophrénique est une sorte de refus de la réalité, où l'on s'accroche à l'idée que "tout le monde est beau et est gentil" (tout va peur le mieux dans le meilleur des monde), qui peut conduire à des conséquences graves. C'est un piège, d'où l'on sort, qu'après de nombreuses épreuves. L'"angéliste" religieux trouvera dans la religion comme une béquille et s'y accrochera desespérément, pensant que "Dieu" est partout à tout instant, en tout lieu, "à gauche, à droire, en haut, en bas ...", et pensera que "Dieu" le protègera de tout. C'est un vision rassurante de la réalité, pour se protèger d'une réalité "inacceptable". Il a souvent dans le fanatisme un mécanisme de cet ordre.

Angélisme du partenaire, des "sympathisants"  ou des personnes aidant les transsexuels :Reproche fait à ceux qui acceptent le fait transsexuel, qui défendent la "cause" transsexuelle, ou qui aident les transsexuels dans leurs démarches de transformation. Reproches faites aux conjoints des transsexuels, dans l'optique supposé que le transsexualisme est révélateur d'un problème psychologique profond et que ces proches n'en aurait pas du tout conscience. On suppose que l'amour humain entre 2 être ne peut dépasser ou surmonter ce genre de problème et puisse dépasser les genres ou sexes. Il y a souvent beaucoup d'intolérance dans cette attitude.

Esprit critique

réalité (refus)

candeur

tolérance

fanatisme

 

Angoisse

M

1) angoisse devant son sentiment d'inadéquation et sa difficulté à l'expliquer

2) angoisse devant le risque de rejet social (qui font renoncer beaucoup de candidats). Peur du rejet.

rejet

refus

social

 

anhilation

 

animal de foire

M

Les transsexuels n'aiment pas être considérés comme animal de foire et c'est la raison pour laquelle ils se sentent souvent blessé et une une âme de personne blessée.

blessure

rejet

 

anomalie

M

Anomalie de conformation congénital

intersexuel

congénital

 

Anonymat

Obs

Ce que désire la majorité des transsexuels (se faire accepter et/ou se fondre dans le corps social sans se faire remarquer)

discression

provocation

 

antigène

M

Antigène HY : antigène découvert pouvant inhiber l'action de virilisation du chromosome Y (pour le cas du testicule féminisant)

testicule féminisant

 

Anxiété (anxieux)

Obs

Certains transsexuels sont de nature anxieuses _ manquant de confiance en eux, ou d'assurance ... _ mais pas tous

force

calme

 

anxiogène

 

Apparence

Obs

L'apparence est forte importante pour le corps social. L'identité sexuelle qu'assigne inconsciemment le corps social à un individu dépend fortement de l'apparence et la dysmorphie sexuelle (qui est forte chez l'espèce humaine).

acceptation

rejet

 

Apparence

Obs

Ne pas s'y fier

rejet

 

appétit

Obs

sexuel (voir libido). Pas plus pas moins que pour le reste de la population

(on affirme que 30% des transsexuels n'ont aucune libido, mais cette affirmation n'a pas été vérifiée scientifiquement. La libido ne doit pas être confondu avec la fréquence des rapport sexuels, certains transsexuels n'ayant plus de rapport depuis longtemps suite aux blessures, rejet et echecs sexuels

libido

anaphrodisie

asexualité

 

Appréciation

Obs

Beaucoup de transsexuels sont appréciés professionnellement et pour leur qualité morale

moral

 

Approbation

Obs

Avoir l'apporbation ou l'assentiment pour le projet transsuel est rare, et en général le transsexuel rencontre plutôt la dissuassion que l'encouragement

dissuassion

 

Appropriation

M

En général pour le vrai transsexuel, le sentiment d'appartenance à l'autre sexe est indéniable et fort et il y aura immédiatement appropriation du nouveau sexe (re)crée par la chirurgie. Difficulté immense voire impossible de s'approprier son corps biologique d'origine.

erreur

 

archaïque

Psy

Structure psychologique très ancienne ou très primaire

enfance

 

art médical

M

Au niveau chirurgical très important. Il est essentiel pour éviter des échec lors de l'opération irréversible

preuve

 

artificiel

Jug

Certaines personne jugent le "changement de sexe" (ou conversion sexuelle) artificiel et contre nature, sans douter que le transsexuel puisse être moral, de bonne foi et souffrir.

rejet

conversion

 

Assexualité

ObP

Absence de sexualité. On a avancée cette idée, en constatant l'absence de sexualité transsexuels non opérés. En fait, ces derniers ont une sexualité, mais leurs désirs et fantasmes sexuels étant dirigés dans le sens du sexe désiré, ils ne peuvent alors réaliser leur désir, dans le corps du sexe qu'ils ne désirent pas. Leur sexualité et sensualité peut au contraire se développer intensément, après l'opération transsexuelle, si cette ci a été réalisée avec soin pour la partie fonctionnelle. Certains transsexuels témoigne même d'une jouissance extrême, malgré la perte de sensibilité potentielle sexuelle inhérente à l'opération (mutilante), qui a certainement un bonne partie psychologique.

sexualité

anaphrodisie

 

assumer

assumer une situation, s'assumer

courage

 

Assurance

Obs

Certains transsexuels peuvent être des gens assez sûrs d'eux et résolus. En fait il y de multiples aspects à la transsexualité

Anxiété

Confiance

 

asthénie

M

Goût pour rien

Dépression

 

Atrésie

(Atrésique)

M

Occlusion, ou rétrécissement d'un orifice ou d'un conduit. Risque postopératoire que peut subir le transsexuel après son opération, pour le vagin artificiel qui lui été confectionné. C'est la raison des exercices de dilatation de ce vagin, pendant 6 mois, avec un dilatateur (ou un vibromasseur) que doit pratiquer le transsexuel à vocation féminine, pour éviter cette fermeture. Dans le cas contraire, on peut être amené à réopérer de nouveau le transsexuel.

mandrin

mèche

dilatateur

risque

 

Attachant

ObP

Certains transsexuels sont des personnes bien ou fort attachantes, qu'on ne voudrait voir disparaître pour rien au monde

moral

 

Auto diagnostic

Obs

En général, en l'absence actuelle de signe biologique visible le transsexuel, est obligé de faire son propre diagnostic. L'inconvénient est qu'il faut croire ou non ce dernier et qu'on peut donc douter de la fiabilité de ce diagnostic, fait par un non spécialiste médical. Seule la constante

auto-analyse

 

Auto-analyse

M

le transsexuel souvent cherche à connaître les causes de son problèmes. Et par le manque de contact agréable avec les psychiatres, _ qui les fait à la longue fuir _ il est souvent conduit à faire sa propre analyse (qui souvent pourrait expliquer certains faits mais en général ne résout pas le problème).

auto diagnostic

 

Automutilation

M

Hyp

Mutilation volontaire fait par soit même, dans le cas de certaines aliénations mentales, ou 2) dans un but conscient donné _ par exemple pour échapper à certaines obligations (militaires), pour faire disparaître des preuves, c) échapper à la justice, pour obtenir des avantages (assistances, argent ...) _ ou dans le cas de la transsexualité, obtenir un mieux être. C'est une des craintes des médecins qui s'occupent des transsexuels.

Ce risque peut être très grand chez certains, qui pour atteindre leur désir, d'être du sexe opposé, peuvent procéder, sans contrôle du milieu médical, à l'ablation de leur gonade (ovaire ou testicule), responsable de la production d'hormones (hormones qui leur donne l'apparence sexuelle non désirée pour le sujet).

Cet acte est souvent conscient, planifié, volontaire. Ou bien involontaire comme poussé une force irrésistible momentanée, souvent liée à un désir d'échapper à sa "condition" c'est à dire à son sexe morphologique et génétique.

chirurgicomanie

paraphilie

 

Autorité

Autoritaire

Obs

On pourraît penser que dans le cas des transsexuels à vocation féminine, il y a un désir d'autorité, de force masculine. En fait ce n'est pas toujours le cas.

agressivité

masculin

FTM

 

Autosuggestion

Hyp

Dans le cadre de l'hypothèse du délire, par l'effet de l'autosuggestion lié au délire supposé, le transsexuel parvient jusqu'à ressentir les effets physiologique de l'autre sexe.

hystérie

 

autruche

Obs

politique. Ce que font les politiciens et la plupart des médecins ou juristes face au problème.

Ce que font aussi certains transsexuels face à leur problème, préférant se réassigner dans le sens de l'ordre moral et des conventions.

juridique

 

aversion (technique d')

M

On a toujours constaté un échec complet de ces techniques qu'elles sont l'aversion par chocs électriques, insuliniques, sismotérapie etc ...

échec

 

B

 

Bafoué (être)

(Bafouement)

Obs

Sentiment de pas être respecté et/ou d'être fortement humilié.

Reproche fait par les transsexuels de l'être régulièrement par les corps judiciaire, social, médical, par la police ...

souvent le contact psychiatrique (le fait que l'on doute constamment de leur sentiment) se révèle assez désagréable pour eux.

rejet

tolérance

 

Banque du sperme et des oeufs

pour pallier à leur future stérilité, certains transsexuels (rares ils est vrais) confient leur sperme ou leur oeufs à une banque du sperme et des oeufs. L'autorisation de bénéfier de leur service est difficile à obtenir.

stérilité

procréation

 

Barr (test de)

M

Test de masculinité ou féminité, mise au point par l'anatomiste canadien Barr Murray, basé sur la détection de petite masse de chromatine, fortement colorables, dans les cellules des femmes, qui permet de déterminer le sexe chromatien du sujet (contesté pour sa fiabilité).

Bioprobe (test)

test de masculinité

 

benjamin

L'enfant TS est souvent le benjamin de la famille, mais pas toujours.

 

BENJAMIN Harry

Pers

Psychiatre américain, de l'université de Baltimore (Marineland) qui a isolé et défini le plus précisement et rigoureusement  le syndrome transsexuel en 1953, en précisant que c'était une entité nosographique (une "maladie") précise, qui n'est ni une persersion, ni une homosexualité. Il a souvent supposé qu'il y avait une force biologique derrière la transsexualité.

R. Stoller

force

biologique

perversion

homosexualité

nosographique

 

Bêtise

Obs

Voir préjugé, intelligence

préjugé

intelligence

 

Bien (le bien pour autrui)

Obs

Beaucoup de psychiatres estiment qu'ils doivent faire le "bien" de leur patient, même contre leur volonté, même s'ils doivent les casser psychologiquement.

moralité

 

Bien et Mal

Obs

Un bon nombre de transsexuels sont capable d'une haute moralité (capable de discerner le bien et le mal).

moralité

 

Bigonadisme

M

Présence des gonades des 2 sexes chez le même  sujet (cas d'hermaphrodisme). Certaines formes de transsexualité ont été le révellateur en fait de certaines formes d'hermaphrodismes cachés

hermaphrodisme

 

Biologique

Hyp

Force biologique : hypothèse avancée pour expliquer la transsexualité (d'origine psysiologique et non psychologique)

force

maladie mentale

 

Bioprobe System

M

Test de féminité mis au point par le docteur français Rosine Onclerc (considéré comme plus fiable que le test de Barr).

Barr (test de)

 

Bisexualité

M

Personne à la fois attirée, sexuellement, par les hommes et les femmes (sentilment qui peut être très tôt, paraître naturel, pour celui qui le possède sans qu'il ai l'impression d'une perversité).

Celle-ci peut aussi exister aussi chez les transsexuels, travestis ou trangendéristes.

transgendérisme

travestisme

transformiste

 

blanche

psychose

 

Blessure

Obs

Souvent suite à leurs expériences, des blessures morales fortes existent chez les transsexuels ou chez certaines personnes souffrant d'identité sexuelle instable (qui peuvent pousser ces dernier à une obsession sur ses problèmes). La personnes peut ne pas être transsuelle, mais se focaliser sur ce problème. La plus grande attention et prudence doivent leur porter, pour éviter de pousser, voire d"acculer" le sujet à la radicalisation, et aux solutions de désespoirs et extrèmes. Il est important de résoudre leur blessure morale, avant d'entreprendre tout au traitement. L'écoute est très importante dans ce domaine. Résoudre ce problème permet de clarifier et préciser l'éventuelle transsexualité de la personne.

abandon (sentiment)

traitement

 

Blocage

Obs

1) Blocage des mentalités :

2) pour le psychatre blocage du transsexuel dans son sentiment (qui ne veut pas le soumettre à l'esprit critique).

esprit critique

 

Bon sens

ObP

Certains des transsexuels peuvent avoir beaucoup de bon sens et se conduire comme des personnes réalistes et pragmatiques. Beaucoup sont parfaitement conscients de ce qui leurs arrivera en persistant dans leur démarche.

réalité (sens des)

 

bonheur

peu de transsexuel(le)s sont heureux/se(s) (surtout non opéré(e)s)

heureux

 

Bonnes moeurs

Jur

Concept, intimement, lié aux conceptions morales de la société. Celles-ci depuis une vingtaine d'année ont formement évoluées. Longtemps la transsexualité ayant été considérée comme une perversion, donc elle a été considéré comme une atteinte aux bonne moeur et était donc punissable par la loi. Ce qui n'est plus le cas.

Toutefois, actuellement, une action forte est toujours menée, (surtout en France), par voie judiciaire, pour limiter ou contrecarrer le développement des revendications transsexuels, ou de l' épanouissement et l'extériorisation du phénomène transsexuel (a) par exemple en condamnant les medécin qui ont pratiqué une chirurgie transsexuelle sur un patient, suite au suiccide de ce dernier après l'opération, b) en évitant de légisférer sur le sujet, en maintenant l'absence de lois sur le sujet ..., risquant de maintenir la "ghettoïsation" des transsexuels).

ordre public

tolérance

préjugés

 

border-line

état de conscience

 

Bougie

M

Appareil à dilater le néo-vagin, pour éviter son rétrécicement

dilatateur

mandrin

 

bromocrytine

 

brutalité

 

C

 

C.B.I. (mère)

Obs

Hyp

(mère "close binding intimate"). On observe souvent avec les homosexuels masculins et les transsexuels à vocation féminine, la présence d'une mère forte, souvent très aimante, souvent masculine (plus ou moins homosexuelle dans leur jeunesse), souvent peu heureuse dans leur mariage hétérosexuel, qui font vivre et retiennent souvent leur fils dans la clôture de leur intimité. Cette relation mère-enfant est souvent symbiotique.  Souvent elle ne mettent pas ou ne pensent pas mettre fin au processus de féminisation de leur fils. Souvent, en parallèle, le père est souvent absent ou passifs _ ne s'opposant pas ou jamais à leur femme _ (voir Bieber, R. Stoller). Ce schéma dit "Stolérien" n'est pas toujours vérifié, dans tous les cas (on peut être TS avec une éducation conforme à son sexe biologique), mais on admet qu'il est un puissant inducteur de l'orientation transsexuel d'une personne TS à vocation féminine.

Un schéma en sens inverse (mère effacée souvent dépressive, un père fort viril puissant très valorisé et aimant très fortement sa fille, la faisant participer à des activités virile) chez le transsexuel à vocation masculine (là encore ce dernier schéma n'est pas toujours vérifié).

enfance

revendication virile

 

Calme

Obs

Tous les transsexuels ne sont pas des anxieux et peut-être très calme dans leur "résolution" (rare et déroutant)

anxiété (anxieux)

 

Caprice

Hyp

Obs

Une des hypothèses avancée pour expliquer le désir du transsexuel. C'est un luxe, qui ne lui rapportera rien, sinon que des déboires. Caprice de personne déséquilibrée ou de pervers. En fait pour beaucoup de transsexuels, le problème est profond et est loin d'être un caprice.

lubie

abuser (s')

 

Caractériel

Obs

M

Certains transsexuels le sont forts (à force de battre peut-être ou suite des vexations). Certains TS à vocation masculines, peut-être par excès de masculinité, le sont aussi.

succeptibilité

traitement

agressivité

FTM

 

caricatural

 

Caryotype

M

Carte chromosomique d'une cellule, considérée comme caractéristique d'un individu ou d'une espèce. Elle indique le nombre de chromosome, leur taille, leur forme, leur disposition. Elle peut permettre de déterminer le sexe génétique d'une personne. Son examen peut permettre de découvrir des anomalies chromosomiques tels des aberrations des chromosomes sexuels (cas d'intersexualité ...).

chromosome

gène

intersexualité

 

cassé

 

Casser le garçon

M

voir castration mentale

castration mentale

 

Castration

M

Suppression ou mise hors d'état de fonctionner des organes sexuels (ou glandes génitales, testicules ou ovaires). Elles sont définitives par la chirurgie (castration anatomique), par expositions aux radiations (rayons X, ionisantes, nucléaires ...) (castration radiologique), ou réversible ou non, par des substances chimiques (par l'acétate de cytrospérone...) (castration chimique).

mutilation

testicule

hystérectomie

 

Castration (angoisse de)

Castration

(complexe de)

M

Psy

Angoisse/complexe de castration masculine :

Peur profonde de certains hommes et garçon de perdre leur pénis, ou plus exactement peur d'être puni par mutilation de leur pénis (celui-ci étant ressenti comme un symbole de force et virilité. Avoir un vagin est ressenti par la majorité des hommes comme une horreur. Ce que ne ressent pas le transsexuel à vocation féminine. C'est la principale caractéristique des MTF).

Angoisse/complexe de castration féminine :

Chez les filles, impression d'avoir été privée de pénis, par une punition.

Cause et psychogenèse :

En général l'enfant découvre, la différence sexuelle, entre 2/3 et 5/6 ans qui peut provoquer chez lui une angoisse ou un sentiment de désir et de crainte, devant la différence des sexes, angoisse se résolvant normalement vers 5/6 ans.

Une éducation trop rigide et puritaine peut accentuer l'angoisse, l'empêcher de se résoudre, et aggraver le sentiment de culpabilisation de l'enfant (pouvant le conduire dans certains cas à la névrose voire à la folie ou psychose). On le culpabilise en lui inculquant des préjugés, des interdits relatifs à la masturbation (qui rend sourd...). Il a la menace des parents ou des traumatismes graves lors de découverte chez l'enfant par les parents, de conduites très naturelles d'exploration des organes sexuels (style touche pipi entre fille et garçon, masturbation...). L'enfant devient très complexé, vit dans la crainte des relations sexuelle (peur de pêcher, de fauter...) etc...

C'est vers 5/6 ans, qu'il s'identifie sexuellement et qu'il accepte sa sexualité et que ce "complexe" se résout. Le garçon naturellement s'identifie au père et la fille à la mère. A la puberté il y a parfois résurgence de ce complexe.

La persistance du complexe à l'age adulte, peut conduite à la névrose ou la psychose, cause d'impuissance, de frigidité, dégoût pour la sexualité (anaphrodisie), d'agressivité ou de sadisme, de revendication virile chez la femme. On explique souvent l'homosexualité ou la transsexualité des sexes, par ce complexe.

MTF

castration (mentale)

complexe

transsexualité

homosexualité

névrose

psychose

abandonique

castration mentale

 

Castration mentale

Hyp

M

Hypothèse d'une castration mentale de leur garçon par des mères qui "haissent" les hommes, ou par un père qui ne désire pas que son autorité puisse être remis en cause. Certains psychiatres avancent cette hypothèse _ d'une dévalorisation ou valorisation dans l'autre sexe, ou d'une traumatisme cause de névrose _ pour expliquer certaines forme de transsexualité à vocation féminine.

MTF

névrose

masochisme

valorisation

dévalorisation

 

castratrice

mère

 

castré

cassé

 

catastrophe (horm)

 

Cauchemard

Obs

C'est ce que vit rationnellement souvent le transsexuel. Celui de la contradiction (dichotomie) entre le corps et l'esprit et celui des rapports sociaux et administratifs, avec des vexations et acceptations diverses.

dysphorie (de genre)

 

cauchemars

cauchemars liés au rejet des camarades et au rejet social (vers 7 à 8 ans)

ostracisme

phobie

 

caution

Apporter donner sa caution. Pour certains psychologue, de parler de cause biologique de la transsexualité, c'est donner une caution à une psychose

 

Cerveau

M

La différentiation sexuelle du cerveau, récemment découverte. Une hypothèse sur l'origine de la transsexualité est liée à cette différentiation, encore non investigé de façon définitive.

sexualité

hypothalamus

 

Chantage

Obs

Chantage (au suiccide, à l'automutilation...) que peut exercer, sur le corps médical, le transsexuel pour obtenir, ou obtenir plus rapidement, son opération de "transformation" sexuelle.

Ce chantage est redouté par les médecins.  Ce chantage conduira, le plus souvent, dans leurs attitude de fermeté et de refus, d'accèder aux revendications du transsexuel.

risque

suicide

automutilation

traitement

passage à l'acte

 

Charlatan

ObP

Impression de beaucoup de transsexuels d'avoir en face d'eux des charlatans, dans le monde des psychiatres (qui ne comprennent rien à leur problèmes et qui font preuves de préjugés ...).

psychologue

psychiatre

préjugé

 

Chirugicomanie

Hyp

plaisir plutôt "pathologique" ("pervers" ou "masochiste") de se faire opérer. (Dans une actation plus large, désirs d'être entouré à l'hôpital (sous couvert du prétexte de l'opération chirurgicale) ou par l'obsession névrotique de voir continuellement des imperfections corporelles à corriger à tout prix ...). Assez rare.

masochisme

 

Chirurgien

M

Un dieu magique pour beaucoup de transsexuels, celui qui réalise l'opération. Il peut être un urologue, un obstréticien, un gynécologue, un plasticien.

opération

traitement

 

chochotte

 

choix

M

La transsexualité ne procède pas d'un choix.

transsexualité

 

Chômage

Obs

Condition qui est le lot de la plupart des transsexuels (ou de celle des petites boulots)

rejet

 

choquant

choc

Obs

certaines personnes sont choquées qu'on puisse vouloir changer de sexe et qu'on n'accepte pas la fatalité ou tel que la nature vous a faite. Certaines personnes se mettent inconsciemment à la place d'un transsexuel et alors soupçonne alors quelque chose de pervers. Elles ne peuvent s'empêcher de ramener tout à leur propre expérience.

thérapie des chocs psychologiques : on essayer par des choc de dissuader le transsexuel d'aller dans le sens dans son désir, au risque de le casser psychologiquement. Cette thérapie "choquante" n'a jamais eu aucun résultat sinon de renforcer la conviction et la détermination du transsexuel et la conviction que les psychiatres sont des charlatans et des imposteurs. La conviction transsexuelle est très tenance et ne peut être "délogée" par des chocs psychiques.

préjugé

 

Chromosome

M

Les chromosomes sexuels sont à l'origine de forces biologiques encore mal connue. Ils ont une influence fondamentale sur la différenciation sexuelle. Dans le cas d'anomalies chromosomiques, on a des cas d'"anormalité" sexuelles _ homme XX, stérilité, hermaphrodisme_. Dans le cas de la transsexualité, on n'a pas trouver d'anomalie chromosomiques significatives, ce qui accroît le doute des psychiatres envers le discours des transsexuels.

force

biologique

 

Chute (sociale)

Obs

Risque que court souvent le candidat au changement de sexe

rejet

préjugé

 

clause de conscience

M

Clause de conscience du médecin, de l'anesthésiste, du personnele médical..., qui peut refuser d'opérer (il peut faire appel à cette clause).

opération

 

Coccinelle

Pers

née le 1929 (?) à Paris, sous le nom de Jean-Charles ou Jacques Dufresnoy ? fait ses débuts au cabaret chez Madame Arthur de Montmartre, en 1953, dans un spectacle transformiste, se fait opérer à Casablanca en 19??, devient Jacquelins-Charlotte, épouse à l'église Francis Bonnet (divorcée après ?)

transsexuel

 

code déontologie

M

code déontologie médicale : document de codification de l'éthique médicale

 

?

coelioscopie

M

Observation de par un endoscope spécial...

 

coercision

Obs

La contrainte, les choc, la répression n'aura jamais aucune influence sur le phénomène. La nature produira toujours une quantité quasi-constante et incompressible de transsexuels (tant que l'on ne connaîtra pas ses causes).

répression

 

Coeur

M

ObP

1) avoir du coeur avec les transsexuels : voir compréhension.

2) capacité de transsexuel d'avoir du coeur : cette observation va en contradiction avec un délire partiel.

compréhension

amour

 

Cohérence (mentale)

Obs

Voir confusion mentale. Souvent ce qui déroute c'est que les transsexuels sont très cohérents mentalement, sans qu'on puisse détecter un signe quelconque d'enfermement dans une pensée obsessionnelle ou une schizophrénie

obsession

cohérence

schizophrénie

 

colpectopie

 

Comédie

M

Le transsexuel ne joue pas la comédie, il est sincère, il ne le fait pas exprès de jouer un comportement du sexe opposé. Ce comportement involontaire souvent induit une incompréhension sociale, source de désespoir, pouvant pousser au suicide. S'il arrive que le transsexuel, dans certains cas peut "forcer la dose" pour obtenir l'opération plus vite, en moyenne, il ne joue pas (il est dans son comportement et extérieurement tel qu'il le vit intérieurement).

Adopter ou simuler des comportements de l'autre sexe, ne fait pas le transsexuel. La transsexualité est un état d'être intérieur.

délire

jeux

menteur

 

commettre

 

Compensation

Med

Mécanisme de compensation (en psychologie)

défense

décompensation

 

compétitif

caractère compétitif des TS à vocation masculine

 

compétitivité

Obs

Une caractéristique de la masculinité

 

Complaisance

Obs

 

 

 

 

ObP

a) Complaisance du praticiens ou du médecin envers le patient : le médecin qu'on considère accepter des revendications insencées, infondées, exessives ou/et déraisonnables.

b) Médecin de complaisance : médecins délivrant les hormones, ou produits sur ordonnances sans ou avec peu de contrôle médical (certains simplement pour des motifs vénaux, ou par facilité, irresponsabilité d'autres comprenant la détresse des transsexuels).

c) complaisance du patient : on suppose que le patient monte en épingle une histoire ou s'écoute beaucoup (supposition d'une personnalité plaintive et hypocondriaque). En fait, le problème est réel (et non le fait de l'imagination).

traitement

hormone

plainte

hypocondrie

imagination

 

 

Complexe

Obs

a) complexes psychologiques :

Ensemble de sentiments, d'angoisses d'un homme formant un système chérent.

Note de l'auteur : Tous transsexuels ne peuvent être classés dans la catégorie des personnes complexées, déviantes voire perverses. La transsexualité n'est pas toujours crée par des "complexes psychologiques".

 l'Interaction entre les syndrome de transsexualité et les "complexes" psychologiques peut renforcer le malaise du transsexuel.

b) complexité du phénomène :

Le phénomène transexuel est complexe et est d'abord et souvent pluridisciplinaire. On ne peut dans la plupart des cas le réduire à un schéma simpliste. Beaucoup de facteurs peuvent jouer tels que histoire personnelle, éducation, force biologique peut-être (?) ...

névrose

observation

réducteur

histoire

éducation

ailleurs (existentiel)

castation

 

complexe

Obs

L'étude de la transsexualité est souvent complexe, car on doit prendre en compte de multiples facteurs

 

 

Complications

M

Risques ou/et inconvénients post-opératoires. Elles sont souvent de plusieurs ordres : urinaires (douleurs post-opératoires pour uriner, pour marcher qui peuvent durer plusieurs années après l'opération), infectieuses (si le traitement antibiotique, post-opératoire a été mal fait _ cause de cystites, ... _), absence de sensibilité sexuelle... Malgré ces inconvénients, dont les transsexuels sont le plus souvent forts conscients de ces risques, ce qui ne les empêchent pas, quand même, d'aller jusqu'au bout de leur logique et de leur démarche de "changement" de sexe.

risque

 

Complicité

Obs

voir complaisance

complaisance

 

Comportement

M

Certains disent souvent qu'aucun comportement n'est totalement programmé par les gènes, pour justifier une hypothétique capacité de choix de leur état des homosexuels et des transsexuels.

féminité

masculinité

biologique

maladie mentale

 

comportement

 

composante

Med

 

Compréhension

ObP

 

 

 

 

 

 

M

1) Difficulté de compréhension du problème : c'est un des problèmes humains les plus difficiles à comprendre. Cela nécessite une grande finesse psychologique ou le fait d'avoir connu soi-même une dysphorie de genre. Toute expérience intérieure est difficilement communicable. A fortiori, rien n'est plus évident de se sentir mâle ou femelle, qu'on n'a jamais l'habitude de la remettre en cause (sauf révolution "copernicienne" de ses conception). On se demande d'abord souvent qu'est ce que c'est que cette "calembredaine", ou l'on pense la personne s'obnubile, elle est fanatique dans son problème etc ... Alors que le fait est autre. Voir définition de la transsexualité.

1) compréhension générale : en comprenant la transsexualité est avant tout un sentiment intérieur (un état de l'être intérieur) on peut comprendre que le dossier de la transsexualité n'est pas un dossier vide (de réalité). Le sentiment intérieur d'une personne qui se sent féminine ou femme sera la douceur, la tendresse, la vulnérabilité éventuelle, le désir de protection caché, la grâce (artistique), une certaine humilité (expérience intérieure difficilement communicable) qui poussera inconsciemment à vouloir un contenant (un vase, une amphore, un réceptable...) au sentiment intérieur qui soit le corps adéquat, c'est à dire le corps de femme. Quand au sentiment de masculinté, il sera le désir d'affrontement, de domination, de lutte, de protection ...

2) disposition d'attitude d'ouverture et de compréhension (à priori) du médecin : cette compréhension est très importante pour résoudre le problème des transsexuels et éviter qu'il se mure dans une attitude de fermeture. Cette attitude est importante au cours  de la thérapie.

préjugé

thérapie

identité (sexuelle)

transsexualité

 

compromis

compromis entre exigence (sociale, détermination). se compromettre

 

compulsif

 

condamnation

 

condition

condition féminine ... condition du transsexuel : peu enviable

 

Confiance

Obs

 

 

ObP²

a) Obtention de la confiance du patient : Pour pouvoir dialoguer et comprendre le priblème du transsexuel, le médecin doit s'efforcer de capter la confiance des patients transsexuels,  ces derniers étant souvent extrèmement méfiant ou réservés envers le corps médical.

b) confiance en soi : il n'y a pas de régle fixe. Certains transsexuels ont une certaines confiance en soi, sans qu'on puisse voir en eux une personnalité "perverse". L'obtention de la confiance en soit peu résoudre certaines "fausses" transsexualités.

perversion

anxiété

assurance

méfiance

 

Conformisme

M

Un certain conformisme s'oppose à la tolérance et la capacité de créativité de chacun.

Les transsexuels peuvent soit essayer de se conformer aux modèle social, quite à renier, refouler leur sensation et vécus intérieurs, souvent dans un premier temps puis ou bien souvent ensuite ils se conforme à un stéréotype de l'autre sexe très conformiste.

tolérance

originalité

marginalité

 

Confusion

M

Confusion mentale, qui pourrait expliquer le syndrôme, mais qu'on observe pas la plupart du temps, les transsexuels étant souvent plutôt cohérents dans leur pensée.

Parfoois, il semblerait qu'on pourraît observer une incohérence qui pourrait "justement" résulter du syndrome transsexuel et qui disparâit apreès la transformation physique (?).

trouble

cohérence

 

Connaissance

M

Il y a un énorme manque de connaissance en particulier dans le milieu psychiatrique et médical de ce qu'est la transsexualité. Ceux qui l'étudient depuis longtemps soupçonnent souvent des causes ou forces biologiques mais sans peruve aucune le font guère part de leur réflexion et savent que ce n'est ni une homosexualité ou une perversion ou un choix. Souvent, le syndrome est considéré comme mystérieux, complexe d'étiologie inconnue. Une information plus importante devrait être faite à ce sujet pour dissiper certains préjugés.

psychiatre

transsexualité

complexe

étiologie

 

Conscience (corporelle)

 

Conscience

(de son état)

Obs

1) conscience corporelle : Cette conscience est importante. Si on a pas une conscience de son corps en adhéquation avec ce corps réel, si non n'arrive pas à se l'approprier avec une conviction inconscience et qui vient naturellement (comme chez l'immense majorité des gens), on ne peut faire l'amour conformément à son sexe biologique. On ne peut maîtriser cet acte simple. Ce conflit est source de souffrance. Cette conscience est souvent très stable, très difficile à éliminer ou à "déloger" par des thérapies psychologiques.

2) conscience de son état : le transsexuel est parfaitement conscient de son état, et peut parfaitement l'identifier et même avoir une certaine rigueur scientifique pour le décrire.

réalité

sentiment

schizophrénie

 

conseil de l'ordre

Obs

Son attitude est plutôt conservatrice. elle admet le changement de sexe pour des raisons thérapeutiques avec un bon nombre de limitations, mais se prononce contre l'instauration d'une loi qui faciliterait le changement de sexe.

loi

 

conservateur

traitement ?

attitude conservatrice des TGI : Il n'aiment qu'on leur force la main

 

considération

thérapeutique

traitement

justification

 

constance

immuabilité

 

construction imaginaire

Med

Pour certains médecins psychiatres la transsexualité n'est qu'une construction imaginaire ou une illusion ne réposant sur aucune base physiologique (pshysique ou scientifique).

preuve

illusion

 

contentieux

action, procédure

juridique

 

contra-dépressif

Med

dépression

 

contre-nature

Jug

Certaines personnes, souvent pour raisons religieuses, pensent que le changement de sexe est contre nature

 

contrainte

Obs

Les contraintes ne diminueront jamais le phénomène

répression

 

convention

Obs

Conventions sociales, normes sociales :

normes

préjugés

 

Conviction

M

Hyp

Conviction de transsexuel d'appartenir (psychologiquement) au sexe opposé. L'absence de preuves scientifques pousse à l'emploie de ce terme. Et l'emploie de ce dernier laisse à penser qu'ils vivent dans une sorte de conviction délirante, et préfèrent le terme transsexuel à vocation homme ou femme. Certains transsexuels craignent justement être confondu avec des délirants.

Il y a lieu d'étudier cette "conviction" avec beaucoup de prudence, pour éviter les confusions sémantiques et les erreurs d'interprètation du discours du patient, qui feraient conclure hâtivement à un délire partiel. Certains praticiens, agacés du discours du transsexuel, et en fonction de leur propre onviction, parlent de la conviction "inébralable", "absolue" voire "fanatique" du transsexuel ou encore de sa psychorigidité.

transsexuel

preuve

délire

biologique

fanatisme

psychorigidité

 

conviction organisée

Pour certains médecins psychiatres la transsexualité n'est qu'une construction imaginaire, hautement élaborée mais imaginaire (sans base biologique)

délire

illusion

sévérité

 

corde vocale

Med

A l'adolescence, chez le garçon, sous l'effet de la testostérone, les cordes vocales s'épaississent et le timbre de la voix devient plus grave, masculin. La voix grave est un des caractères sexuel secondaire de l'homme.

On peut effectuer une chirurgie des cordes vocales chez les transsexuels à vocation féminine pour avoir leur voix

voix

traitement

 

Corps

M

Corps physique : ce corps dont la morphologie (sexuel) et donc le rôle sexuel qu'il oblige à adopter de départ, que le transsexuel refuse.

esprit

 

Cosmétologie

M

opération de chirurgie esthétique en général en dermatologie : électoépilation, dermabrassion, peeling, ....

chirurgie esthétique

électoépiliation

crédibilité

 

Cour d'Appel

Jur

Cours vers laquelle se tourne le TS, quand sa demande de changement d'état civil a été déboutée. En général, elle confirme le jugement de rejet précédent (en général négatif pour le TS).

cours d.cassation

juridique

 

Cour de Cassation

Jur

Cours qui peut faire influencer la jurisprudence, lors qu'une situation est jugée anormale ou injuste.

juridique

cours d'appel

TGI

 

Courage

Jur

Les transsexuels sont souvent courageux pour affronter les psychiatres _ qui porteront une expertise _, qui portent souvent sur eux un regard non complaisant, et peu amène, dubitatif _ où se melle la conviction d'avoir affaire à une forme particulière de maladie mentale _ et le risque de rejet social

force

 

Cowper (glande)

glande qui produit une partie du liquide du sperme (la source principale etant les testicules).

testitule

prostate

 

Crédibilité

Jug

Un transsexuels crédible dans son nouveau rôle sexuel (crédibilité au niveau physique et comportementale) a plus de chance d'être bien intégré, au niveau social (et donc s'éloigner du risque de suicide). L'apparence a un rôle important. Et on cantonne instinctivement les sexes à un rôle bien particulier et on n'aime pas ce qui détonne par rapport à ces normes sociales. Ce qui la renforce (ou qui la diminue sinon)

chez un MTF: la voix féminine, l'absence de la pomme d'adam et de la barbe, l'hormonothérapie, la "carure gynoïde"

chez un FTM : la barbe, les muscles,

 apparence

 

Criminel

Obs

Certains ont penser qu'un transsexuel pouvait devenir criminel à cause des nombreuses frustrations qu'il subit. La moralité des transsexuels est variable selon les individus. Mais il n'y a pas d'observation de cas de transsexuels de type psychopathes meurtrier, jusqu'à maintement (style "serial killer").

rejet

déséquilibre

 

criminel

 

crise

crise transsexuelle

 

croyance

 

cryporchide

 

Culpabilisation

Obs

Le transsexuel se sent souvent coupable de son désir. La société culpabilise souvent le transsexuel dans une moindre mesure l'homosexuel.

société

préjugés

 

culpabilisation

 

Culture

Hyp

M

Une hypothèse est que l'on peut être renforcé dans sa "détermination" (et son discours) par un environnement transsexuel.

Ou bien la culture familiale peut renforcer une tendance (imprégnation du milieuféminine masculine ...) ?

famille

 

Culturel (niveau)

Obs

Il semble souvent que les transsexuels d'un plus haut niveau culturels s'en sortent mieux dans la société.

société

préjugés

 

culturel (niveau)

 

cyclique

variable

crise

 

cytogénéticien

 

D

 

Danger

Obs

Danger social :

fantasme

Danger pour la santé :

 

risque

ordre public

opération

hormonothérapie

 

Décompensation

Med

Le corps humains est un systèmes régulés par de multiples mécanismes, contrôlés, "asservis", compensés entre eux. Lorsque ces contrôles succesivement lachent on parle de de décompensation qui a toujours des effets graves.

par analogie, on parle de décompensation (en psychologie), lorsque les défenses psychologiques craquent et que l'esprit se positionne sur une nouvelle ligne de replis qui peut être la transsexualité

défense

compensation

 

défaillant

patient (relance)

 

Défense (mécanisme de)

M

Hyp

Ces mécanismes sont très importants et ont été souvent été avancés pour expliquer la transsexualité.

névrose

traumatisme

 

défense (mécanisme)

 

Définitive (épilation)

M

épilation destinée à ôter défintivement la pilosité (barbe, poitrail ...). Les techniques sont l'électroépilation (ou électrocoagulation), les radiations béta et le laser

épilation laser

électro-coagulation

radiations beta

 

Dégât

Obs

Voir gâchis

gâchis

 

Dégoût

Obs

1) Dégoût de soi-même (de se considérer comme un rebut) lié à la culpabilisation induite par la société (conduisant souvent au suicide).

2) dégoût ou intolérance ressenti par le corps social envers un phénomène qu'elle ne comprend pas, qui déstabilise (quand on l'analyse) et qui remet en cause (ce que l'on n'aime ou accepte en général pas).

rejet

préjugés

tabou

être soi-même

 

dégoût

 

dégradation

des moeurs

 

déguisement

travestissement

 

délicatesse

 

délictueux

scandale

 

Délire

M

Hypothèse avancée pour expliquer la conviction, sentiment ou sensation intérieure du transsexuel (en raison de l'absence de toute preuve visible scientifique). On parle encore et aussi de semi-délire, délire partiel ou de monomanie pour expliquer le fait que les transsexuels apparaissent la plupart du temps, majoritairement, rationnel. Les transsexuels refutent cette hypothèses de délire, qui les feraient passer dans la catégorie des personnes malades mentales ou délirantes.  Elles ne se sentent pas délirantes mais souvent au contraire plutôt fort rationnelle (souvent à force d'avoir réfléchi constamment à leur problème).

Le délire est le résultat d'une défense de l'inconscient contre un fait réel, en s'y opposant ne le liant, car inacceptable (trop fort dans son effet pour la résistance du cerveau), pour ne pas avoir à l'affronter.

sentiment

sensation

conviction

monomanie

schizophrénie

paranoïa

 

démence

 

démolir

 

déontologie

 

dépersonnalisation

 

Déprogrammation

M

parfois, i lserait peu être préférable de déprogrammer le refus de sa transsexualité d'une personne "naturellement" transsexuelle, devant l'étendue des troubles névrotiques provoqués par le corps social.

catastrophe

conditionnement

 

dérision

rejet

tolérance

 

dérivatif

 

dérive

 

Déroutant

Obs

La transsexualité est souvent déroutante

extra-terrestre

 

déroutant

caractère déroutant incompressif pour l'esprit du transsexualisme

 

Desaxé

M

On suppose que le transsexuel à de graves troubles, ou névroses. On parle de désaxé (qui aurait perdu tous ses repères, débousolé ...).

déséquilibre

équilibre

maladie mentale

 

Déséquilibre

M

On explique la transsexualité par un déséquilibre, qui empêche d'avoir un raisonnement sain et qui pourrait faire accèder à des état de conscience de l'autre sexe.

équilibre

biologique

 

désespoir

désespoir :

solution de désespoir :

suicide

solution

 

Désir

Obs

Le désir d'être de l'autre sexe chez le transsexuel est puissant et pourrait être induit par l'éducation. Mais ce dernier n'explique pas tout, car il y a des phénomènes inconscient et involontaires, qu'on peut mettre soit sur le compte d'une force biologique, soit d'un conditionnement (ou d'une programmation mentale) particulièrement fort.

désir sexuel :

aliénation

force

appétit sexuel

 

déterminant

critère

 

Détermination

M

1) détermination psychologique

2) détermination biologique

3) détermination du transsexuel

force

bliologique

genre

 

Détresse

M

état par lequel passe souvent le transsexuel :

a) par rejet de la société, qui ne veut résoudre son problème

b) par manque d'écoute attentive et conpréhensive du milieu médical

c) par incompréhension de son propre problème.

Il y a souvent beaucoup de détresse dans le problème transsexuel

suicide

thérapie (de soutien)

tristesse

 

détresse

 

détresse

justification

 

dévalorisation

Obs

Ce que craint et le risque que court très fréquement le candidat à vocation féminine

démolir

rejet

 

démolir

Jug

Ob

Se faire démolir (socialement par le ridicule) : ce que craint très souvent le transsexuel en entamant sa démarche

rejet

perversion

maladie mentale

 

Deuil impossible

Hyp

Hyp. du psychanlyste Sesé-Léger

Enfant mort

 

Déviance

Jug

Synonyme de perversion ou déviation sexuelle ou morale dans l'acceptation "diplomatique" courante. En général plutôt péjoratif, ou exprimant une prévention méfiante ou un recul de rejet. Synonyme de comportement abhérant ou anormal.

perversion

morale

déséquilibre

 

déviance

 

Diagnostic

M

Le syndrome a des constantes et peu donc être reconnu. En général, le diagnostic consiste en la vérification de la non-existance de délires colatéraux (état paranoïdes, schizoïde...), d'états traumatiques profonds, la cohérence des faits, l'honnêté du patient (qu'il n'invente pas ou qu'il brode). On vérifie la persistance de son discours durant au moins un an, pour éviter tout risque d'erreur de diagnostic (ce diagnostic peut être fait suivant le pays, en entretien individuel ou en thérapie de groupe dirigée). On ne doit pas non plus exagérer la longueur de cette période probatoire au delà de 2 ans, pour éviter les risques de suicide.

traitement

autodiagnostic

 

diagnostic

 

Différence

Obs

Souvent le transsexuel peut être différent, et cultiver cette différence sans qu'elle soit "inharmonieuse" (selon les critères sociaux en vigueur)

originalité

 

différence

 

différenciation

 

Différentiation (sexuelle)

M

Cette différenciation sexuelle intervient dans la 3 ième semaine du foetus et est très importante et conditionnera la fure vie de la personne, en consiste en l'apparition des organes génitaux externes et internes et peut-être d'une sexualisation du cerveau.

sexe

foetus

 

Dignité

Jur?

Ce que désire tout transsexuel ainsi que le respect lié à sa difficile condition.

respect

tolérance

 

dignité

 

Dilatateur

M

Appareil en forme de verge permettant de réalisaer des exercices de dilatation du néo-vagin

mandrin

bougie

 

diplomatie

 

discordance

discordance cérébro-génital

transsexualité

 

discrédit

 

Discression

Discret

Obs

Les vrais transsexuels sont en général des personnes discrètes et n'aime pas faire état de leur problème où être considéré comme monstre de foire.

C'est ce que souhaite la majorité des transsexuels.

anonymat

provocation

secret

 

discrimination

 

disposition

libre disposition de son état

juridique

 

dissuasion

Obs

Dissuasions réalisées par le médecin _ en parlant de la chute sociale, en montrant des photos d'opérations mal réalisées, des complications _ pour décourager le transsexuel dans volonté de changement de sexe (surtout en France).

Il est illusoire de dissuader une personne vraiment transsexuelle (transsexuel vrai) d'entreprendre sa démarche.

Toutes les techniques d'aversions ont toujours échoué.

injustice

résolution

vrai

aversion

 

dominateur

rôle dominateur de la mère :

 

dossier médical

 

Douceur

Obs

Peut-être pourrait-on voir dans la transsexualité à vocation féminine une recherche de grande douceur ...

féminité

comportement

 

douceur

 

douleur

souffrance

 

Doute

Obs

1) doutes rationels :

avant d'entreprendre toute démarche irréversible (qui pourrait être basée sur un coup de tête ou lié à une autodestruction jusque-boutiste), toute personne devrait tenter de rrechercher rationnellement toutes les causes originelles possibles de son problème, ne serait-ce que pour voir si tenant l'explication, on ne pourrait pas trouver une solution non mutilante. Malheureusement, beaucoup de transsexuels ne remettre en dout leur intime sentiment ou conviction.

raison

esprit critique

névrose

 

doute

 

Dramatisation

Obs

On observe souvent une dramatisation irrationnelle de la transsexualité. Que cela soit peu être pas normal soit, mais il ne faut pas l'exagérer outre mesure, et elle n'a jamais représenté un danger pour la société.

danger

 

dramatisation

 

drame

 

drogue

Obs

prostitution

 

Droits de l'homme

Jur

droits invoqués par les transsexuels, pour obtenir le respect de leurs aspirations et de leur vie privée.

respect

tolérance

 

DSM-III

Med

Livre de définitions psychiatriques remis à jour tous les 3 ans par association psychiatrique américaine, utilisé comme référence par les psychiatres français

nosographie

 

DSS

M

Gène DSS, découvert en Août 94, par le Pr. italien Giovanna Camérino, qui s'il est présent en double sur le gène X d'un homme XY, en fera une femme morphologique (mais stérile). Voir revue Nature Génétic d'août 94

gène

SDD

HY

 

dualité

 

duoq habet et bene pendentes

pape

 

dysgénésie

gonadique

 

dysmnésie

 

Dysmorphobie

M

Hyp

peur pathologique de son corps ou d'un de ses éléments. Un des explication avancée pour expliquer la transsexualité et certaines de ses aspects. Les causes de celle-ci peuvent être assez complexe.

maladie mentale

névrose

 

dysmorphobie

génitale

 

Dysphorie (de genre)

M

Etat de malaise et d'agitation anxieuse.

Nom donnée par Harry BENJAMIN et les psychatres au malaise ressenti ou vécu par le transsexuel, sur son identité. Contraire d'euphorie. On pourrait parler aussi selon d'autres acceptations inadéquation du corps et de l'esprit.

La 1ière acceptation est contestés par les transsexuels, parce que pouvant laisser penser que le transsexuel ne voit pas clair dans son "genre" alors que pour bon nombre d'entre eux, leur "genre" (le sexe psychologique du sexe opposé ressenti) est parfaitement défini et stable (en anglais: gender dysphoria).

équilibre

 

E

 

échelle de féminité

 

Ecorché vif

Obs

Voir blessure, sensibilité

blessure

sensibilité

 

ectopique

 

Education

Hyp

L'éducation peut jouer et est une cause avancée, mais cette hypothèse n'est pas toujours vérifiée avec une certitude.

CBI

 

éducation

 

effacé

 

efféminé

 

effondrement

psychotique