A toi

 

Je voulais t'emmener sur l'air d'une un valse sans fin

sur l'air de Lakm ou sur l'air du large,

Et chaque jour, je pensais toi,

ton visage, ton coeur,

ton esprit, tes yeux,

ton corps, ton front.

et chaque heure, ton souvenir me hantait

et chaque instant, je repensais toi ... rve d'une nuit d'un jour ...